Sonya Butera élue vice-présidente du Grand-Conseil

Le Grand Conseil a fait l’honneur d’élire notre députée de Crissier, Sonya Butera, première vice-présidente pour l’année législative 2019-20. Toutes nos félicitations pour sa brillante élection.

Publié dans Interventions | Commentaires fermés sur Sonya Butera élue vice-présidente du Grand-Conseil

Postulat « Pour le Climat, ici et maintenant »

Orages exceptionnels, pluies diluviennes et longs mois de sécheresse : l’année 2018 annonce sans aucun doute ce que notre climat est appelé à devenir au 21e siècle. Ces évènements s’inscrivent dans la continuité d’une tendance déjà bien amorcée, et les publications scientifiques sont plus alarmistes que jamais. La Suisse est particulièrement touchée. Les scénarios climatiques de Météosuisse prévoient, par exemple, des températures estivales en hausse de 2.5 à 4.5 degrés d’ici 2050, accompagnées d’une baisse de 25% des précipitations. Je vous laisse imaginer les conséquences que cela aurait sur notre quotidien et celui de nos enfants.

Continuer la lecture

Publié dans Conseil communal, Postulats | Commentaires fermés sur Postulat « Pour le Climat, ici et maintenant »

Postulat pour des loyers abordables à Crissier

Depuis plusieurs semaines, le parti socialiste s’est trouvé interpellé sur la question des loyers dans le cadre plus général des nouveaux quartiers prévus dans notre Commune. La perspective pour notre Conseil de plancher bientôt sur des nouveaux plans de quartiers, En Chise entre autres, invite à préciser les modifications qui sont intervenues depuis quelque temps.
Le 21 mars 2016, à propos d’En Chise, j’intervenais moi-même à cette tribune, sur trois points en particulier. D’abord, l’importance que les habitants actuels ou traditionnels intègrent ce nouveau quartier, que celui-ci ait sens pour eux: il est nécessaire qu’ils y voient un intérêt direct qui les concerne. Ensuite, la cherté déjà annoncée des loyers : on nous parlait de chiffres dits « modérés » aux environs de 1750 à 2200 CHF pour un 3 pièces, réservés à la « classe moyenne ». Une classe moyenne donc bien payée à la base. Troisième point, le souci que le quartier se transforme en cité dortoir, attirant des personnes de l’extérieur, et que des Crissirois de longue date, aux moyens plus modestes, ne doivent partir de notre commune, contraints ou « attirés » par des loyers moins chers ailleurs. Ces arguments demeurent valables dans le contexte plus général dont nous parlons ce soir.

Continuer la lecture

Publié dans Conseil communal, Postulats | Commentaires fermés sur Postulat pour des loyers abordables à Crissier

Soutien du PS Crissier au projet modifié Les Uttins

Lors du Conseil Communal du 17 juin, le groupe des Conseillers Communaux du PS de Crissier a soutenu la nouvelle version du plan de quartier Les Uttins, qui limite les inconvénients pour les habitants du quartier concerné en diminuant le nombre d’appartement par rapport au plan initial.

Ce plan permet de mettre à disposition des logements à loyers abordables, qui permettront aux jeunes, notamment de Crissier, et aux familles mono-parentales, de trouver à se loger sur notre Commune. Il répond aussi parfaitement au principe de densification des agglomérations vers l’intérieur, dans une zone bien desservie par les transports publics. Il permet d’éviter le mitage du paysage et de reconfigurer le territoire urbain, le rendant plus agréable à vivre.

Le PS de Crissier prend note de l’engagement  de la Municipalité à compenser pleinement la diminution du nombre d’appartements à prix abordables , dans les prochains plans de quartier et ne manquera pas de le rappeler à celle-ci en temps voulu.

Publié dans Conseil communal, Pétitions | Commentaires fermés sur Soutien du PS Crissier au projet modifié Les Uttins

Postulat Un pas vers l’égalité entre femmes et hommes en Suisse. Et à Crissier?

Préambule

Le 14 juin, de très nombreuses personnes se sont mobilisées en Suisse pour réclamer, enfin, l’égalité entre femmes et hommes. De toute part, le constat est atterrant. Une enquête du Bureau d’études de politique du travail et de politique sociale (BASS) a, par exemple, révélé qu’une femme sur dix perd son emploi suite à sa grossesse. Selon Pro Familia, une femme diplômée qui, faute de places en crèche, arrête de travailler pendant quelques années perd en moyenne un demi-million de francs de revenu sur l’ensemble de sa carrière. Dans le canton de Vaud, seules 37% des femmes exerçant une activité lucrative occupent des postes avec tâches d’encadrement, alors que ce taux s’élève à 54% chez les hommes. Et bien que peu de statistiques existent sur ce thème, il est clair que les hommes souhaitant concilier vie familiale et carrière professionnelle souffrent également de discriminations. Insidieuses, les inégalités sont partout et pénalisent, par ricochet, l’économie toute entière. Elles relèvent parfois davantage de l’habitude que d’une volonté ouverte de discriminer; il n’en reste pas moins qu’elles sont là, bien présentes. Comme fournisseurs de prestations et employeurs, les communes ont les moyens de promouvoir l’égalité. Le présent postulat invite donc la Municipalité à agir dans deux domaines:

1) Emplois communaux

De nombreux biais existent tout au long du parcours professionnel. A l’embauche d’abord, ils se matérialisent par des offres formulées de manière souvent trop genrées, ou par l’absence de personnes sensibilisées aux questions d’égalité lors des entretiens. La personne engagée est ensuite susceptible de se heurter à de nombreuses barrières, tels que le manque d’opportunités de concilier vie privée et professionnelle (par ex., télétravail, partage de postes, formation continue) ou des difficultés lors de l’annonce d’une grossesse. Afin de s’assurer du traitement égal du personnel communal, le présent postulat invite la Municipalité à étudier l’opportunité de:

  • utiliser un outil permettant d’évaluer l’égalité entre femmes et hommes, tel que celui proposé gratuitement par pro-egalite.ch
  • signer la charte de l’égalité salariale dans le secteur public, proposée par le Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes et signée par 16 cantons et 71 communes (dont Renens)

2) Service public

Alors que l’étude de Pro Familia citée auparavant démontre que les coûts engendrés par des places de garde supplémentaires seraient couverts par les rentrées fiscales rendues possibles, le manque de place en crèche et dans le parascolaire continue à porter sérieusement atteinte aux opportunités professionnelles des femmes. Nous invitons donc la Municipalité à étudier l’opportunité de:

  • prévoir des places de garde pré- et parascolaires au-delà du taux de couverture de 50% de la demande, objectif mentionné dans le Rapport de la Commission de Gestion 2018.

La promotion de l’égalité passe également par le contenu des système de formation. Nous invitons donc la Municipalité à inciter les écoles, les systèmes de garde et les animations jeunesse de la Commune à s’engager clairement dans le sens d’une éducation à l’égalité:

  • en promouvant les moyens mis à disposition par le Bureau de l’égalité du Canton de Vaud, comme “L’école de l’égalité, un choix d’activités pour une pédagogie égalitaire entre filles et garçons” ou les mallettes pédagogiques “Balayons les clichés”
  • en proposant des formations telles que celles dispensées par Partenaire Enfance et Pédagogie, qui permettent de sensibiliser le personnel aux questions touchant à l’égalité

Pour le PS Crissier, Oriane Sarrasin                                                  Crissier, le 14 juin 2019

 

Publié dans Conseil communal, Femme, Postulats | Commentaires fermés sur Postulat Un pas vers l’égalité entre femmes et hommes en Suisse. Et à Crissier?